Se soigner naturellement

Le savon d’alep

Pendant de nombreuses années ma peau qui est très sensible et fragile, réagissait au moindre gel ou crème que j’appliquais sur le visage, je ne vous parle même pas du savon!

En faisant des recherches sur le net, j’ai découvert le SAVON D’ALEP, et cela a changé ma vie

plus de rougeurs, ni d’irritations et des économies, car avec un savon de 200g pour 4 €, je me lave le visage et les parties intimes pendant deux mois

Par contre faites attention, fort de son succès il est beaucoup imité.

’immense succès du savon d’Alep (très efficace sur les peaux à problèmes) attire depuis quelques mois de nombreuxsavon-alep.gif opportunistes, au point que sa réputation, justifiée, commence à en pâtir. Produit en Syrie, à Alep (ou à Damas), celui-ci est traditionnellement composée d’huile d’olive et d’huile de laurier (jusqu’à 50 %).

Or l’huile de laurier est plus rare et plus chère que l’huile d’olive et sa proportion influe considérablement sur le prix des savons. Il n’y a aucun contrôle obligatoire pour cette méthode de fabrication, ce qui n’est pas le cas pour l’appellation d’origine savon de Marseille. Il peut donc être produit dans d’autres pays et l’on voit maintenant arriver sur le marché français des quantités importantes de savons d’Alep fabriqués au Maghreb ou ailleurs, avec des huiles d’olive de plus ou moins bonne qualité, et parfois même avec des mélanges d’huiles dégradées d’olive, de palme et de coprah (ils sont ensuite colorés et parfumés afin de leur donner un aspect plus authentique).

Quant à l’huile de laurier, il n’y en a généralement pas, sinon le profit serait moins important ! La supercherie, devenue courante, est malheureusement difficilement contrôlable et même dans les souks d’Alep la confusion règne.

À vous d’être méfiants et d’exiger que votre revendeur vous fournisse un minimum d’information sur le produit et sa provenance, et qu’il s’engage par une indication claire sur les taux d’olive et de laurier.

Le savon d’alep à utiliser sans crainte normalement c’est celui dont le dosage en laurier varie de 5 à 12%. Il est excellent en terme d’hydratation et de lutte contre le vieillissement cutanée et de boutons !! Ceux qui varient de 20 à 80 % de baie de laurier sont conçues pour les peaux à problèmes et récalcitrants comme l’acné juvénile (visages et dos) et les eczémas atopiques ainsi que les psoriasis ! Alors faîtes effectivement attention au dosage !
Le savon d’Alep est exclusivement fabriqué à Alep et peut difficilement être fait ailleurs : de longues journées de cuisson dans d’énormes chaudrons, de 7 à 12 mois de séchage… Tout s’imite de nos jours, cependant le savon d’Alep est marqué d’un sceau en arabe, TOUJOURS.
Je reviens sur le 80% : il s’agit d’un Alep rare car fabriqué sur demande, un produit dermatologique essentiellement pour le PSORIASIS
Sa très haute teneur en laurier lui donne cet effet asséchant . Par exemple pour une peau mature, on privilégie le 5% qui sera plus hydratant (95% d’olive).
De manière générale, un alep avec 15 à 25% de laurier représente l’idéal pour à peu près tous les cas. En fait, il existe plusieurs dosages pour le savon d’alep en terme de baie de laurier et d’huile d’olive. Plus il est dosé en baie de laurier, plus il est conçu pour les problèmes de peaux de normales à sévère de type psoriasis, acné , eczéma etc.

ASTUCE: le véritable savon d’alep flotte

De couleur marron clair, une forme irrégulière, et doit flotter dans l’eau étant donné sa structure interne légère. Au fur et à mesure de son utilisation, il doit montrer une couleur verte. Sinon il doit y avoir un sceau en arabe sur celui-ci, qui indique le nom du fabricant

Vérifiez qu’il y ait bien la citadelle d’Alep sur l’emballage

Publicités

1 thought on “Le savon d’alep”

  1. Bonjour,
    je me permets d’intervenir pour ajouter une précision à cet article fort intéressant. Etant chimiste, je tiens à relever qu’un savon à 80% d’huile de baies de laurier n’est pas réalisable naturellement. Pourquoi celà? Tout simplement parce que le processus de saponification ne peut s’effectuer à température ambiante. Pour un savon à 50% d’huile de baies de laurier, la saponification ne peut déjà s’effectuer qu’à une température très basse (il est réalisé en général en hiver). Pour dépasser ce pourcentage, les fabricants sont contraints d’utiliser des produits chimiques dans des environnements confinés. Ce savon est donc loin d’être naturel, ce qui, pour moi, lui fait perdre son appellation « Savon d’Alep ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s