Se soigner naturellement

L’argile

Aujourd’hui je vais vous parler de l’argile, substance aux nombreuses vertues

L’argile est le produit de la décomposition de roche riche en feldspathe, elle est dite primaire avec une couleur plutôt blanche

L’argile issue de la sédimentation après avoir été transportée loin de son lieu d’origine est dite secondaire, elle est plus fine et renferme souvent des minéraux (fer,manganèse…) ou autre matière organique qui en change la couleur, elle est brune, rouge …
Ses composants sont l’oxyde d’alumine (environ 40 %), l’oxyde de silice (environ 46%) et l’eau (environ 14 %).

L’argile blanche, appelée aussi Kaolin, est fortifiante à souhait. Elle convient aux peaux sèches et délicates grâce à ses capacités minéralisantes. En masque capillaire, elle nourrit et revitalise les cheveux secs et ternes. Très douce, l’argile blanche peut s’utiliser sur toutes les peaux, même très sensibles.

L’argile verte est surtout destinée aux peaux grasses. Elle est capable d’absorber les excès de sébum et de réguler sa production, aussi bien sur la peau que sur le cuir chevelu. Un masque sur une peau acnéique aura une action asséchante, efficace pour éliminer les boutons.

On ne réutilise jamais de l’argile verte.
Il ne faut pas utiliser de métal pour préparer l’argile verte.
Une spatule en bois et une coupelle en verre sont conseillés.

L’argile rouge est riche en fer et en oligo-éléments. De quoi favoriser la circulation sanguine et redonner de la luminosité à la peau. Elle nettoie et purifie également la peau en la débarrassant de ses impuretés. Idéale pour les peaux ternes ou sèches.

L’argile rose, adoucissante, possède à la fois les vertus de l’argile blanche et de l’argile rouge. Elle agit efficacement sur les peaux irritées et les nourrit en profondeur.

L’argile jaune et régénérant et contient essentiellement du manganèse. Ce dernier stimule la production de collagène et de fer, permettant une meilleure oxygénation des cellules. C’est aussi une anti-ride naturelle et un excellent revitalisant capillaire pour les cheveux fragilisés.

Commençons par l’argile verte, celle que j’utilise le plus, voila ce qu’elle vous apportera:

Propriétés de l’argile verte

l’argile agit avec discernement, entrave la prolifération des microbes ou bactéries pathogènes, c’est-à-dire tout corps parasitaire, tout en favorisant la reconstitution cellulaire saine.
traitée par l’argile, une plaie purulente guérit à un rythme étonnant.


l’argile va là où est le mal : utilisée en usage interne, aussi bien par voie buccale, anale ou vaginale, l’argile se dirige vers le foyer morbide et s’y fixe parfois pendant plusieurs jours pour, finalement, entraîner pus, sang noir, etc … dans son évacuation.
… l’argile a une action adoucissante, absorbante (de toutes les toxines), bactéricide et cicatrisante.
… elle nettoie et purifie le sang. Elle a une action reconstituante des globules du sang qu’il est facile de justifier par le test de la numération globulaire. En un mois, on assiste à une impressionnante augmentation des hématies.
… si un organe fonctionne mal ou si une fonction ne s’accomplit qu’en partie, ce n’est pas porter remède que d’introduire dans l’organisme la substance non élaborée. Il faut aller plus loin et l’argile y va. Elle stimule l’organe déficient et contribue au rétablissement de la fonction défaillante.
… Pour toutes les irritations, ulcérations des organes digestifs, l’argile constitue un pansement d’une extrême activité, éliminant les cellules détruites et activant leur reconstitution
… l’agile guérit les diarrhées.
… partout où il y a carence, l’argile comble ces carences.


Utilisation de l’argile

– par voie interne : argile verte en poudre surfine ou ultra ventilée que l’on boit avec un verre d’eau – ou parfois argile blanche surfine en poudre pour les personnes très délicates

-par voie externe : cataplasmes d’argile verte concassée, posés sur un endroit du corps.

L’argile par voie interne

Indications

– Infection : dans tous les cas d’infection interne ou externe, l’argile va aider au nettoyage du corps par l’intérieur (et donc compléter les cataplasmes éventuels).
– diarrhée : action très rapide pour enrayer les diarrhées.
– anémie : reconstitution des globules rouges, l’argile comble les carences en minéraux
– endocrinologie : l’argile contribue à stimuler ou apaiser les glandes déficientes
– désinfection : l’argile nettoie le sang,
stoppe la prolifération microbienne dans l’intestin et reconstitue une bonne flore microbienne
désodorise l’eau chlorée et entraîne l’élimination des substances indésirables de l’eau.
– vermifuge : l’argile peut évacuer les vers présents dans les intestins.
– ulcères : contre les irritations et ulcérations des voies digestives, l’argile constitue un excellent pansement.
– rhumes, angines : sucer de petits morceaux d’argile
– la cure d’argile verte par voie buccale est recommandée une, deux, voire quatre fois par an, aux changements de saison, mais principalement au printemps pour nettoyer l’organisme et parer à ses déficiences éventuelles.

Précautions

– inutile de consommer de grosses doses d’argile, la régularité et la durée du traitement agissant davantage.
– en cas de tension artérielle élevée, ne pas prendre trop d’argile car elle enrichit beaucoup le sang. Pas plus de deux cuillerées à café réparties dans la semaine.

– constipation : la prise régulière d’argile peut entraîner une constipation. Cela vient du fait que l’argile entraîne les déchets contenus dans l’intestin. Si ceux-ci sont importants, cela peut occasionner des « bouchons » comme sur l’autoroute ! Plusieurs solutions sont proposées : augmentation de la consommation d’eau bue tout au long de la journée pour aider l’évacuation ; boire uniquement l’eau argileuse en laissant le dépôt d’argile dans le fond du verre ; prendre une tisane laxative. Surtout, ne pas laisser s’installer la constipation.
– De plus, il est important de ne pas absorber d’huile de paraffine pendant la cure car l’huile durcit l’argile et les intestins n’apprécieront pas. De même, par précaution, restreindre sa consommation d’huile alimentaire.

– la prise de médicaments en même temps que la cure d’argile peut parfois être bien acceptée et dans d’autres cas, ne pas convenir. L’argile peut annuler l’effet de certains médicaments. Renseignez-vous auprès de votre professionnel de santé.

Usage interne de l’argile verte aux huiles essentielles d’agrumes.
Verser une cuillère à café (= 3 g) dans un verre d’eau, bien mélanger, laisser reposer toute la nuit. Le matin, à jeun, boire le « lait » d’argile ou juste l’eau claire. Pendant 21 jours, renouvelable après avoir respecté un arrêt d’au moins une semaine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s