☠ Les ingrédients à éviter ☠

☠ Les ingrédients à éviter II ☠

Les parabènes

Les parabènes (méthyl-, éthyl-, -propyl-, isopropyl, -butyl, benzylparaben, etc.) sont les agents de conservation synthétiques les plus couramment utilisés dans de nombreux produits cosmétiques. Ils entrent dans la composition des produits de soins cutanés parce qu’ils leur assurent une durée de conservation considérable. En effet, ils limitent la croissance de bactéries, de levures et de moisissures nocives. Mais on les soupçonne de comporter de graves risques pour la santé dans le cas d’une exposition à long terme. Près de 60 % de ce que nous nous mettons sur la peau passe dans notre circulation sanguine; c’est un fait. Et c’est de là que le danger prend sa source. Les parabènes constituent un danger pour la santé, car il s’agit de perturbateurs endocriniens. Ils interviennent sur le fonctionnement normal du système endocrinien qui régit la production et la libération des hormones. Les parabènes imitent l’œstrogène, et les scientifiques craignent qu’ils soient susceptibles d’augmenter les risques de cancer du sein.
Les parabènes sont des produits chimiques friands de gras, et c’est pour cette raison qu’ils s’installent dans nos tissus adipeux.

Les pigments et les colorants synthétiques

Il est possible que les pigments et les colorants synthétiques contiennent des sels de métaux lourds qui peuvent laisser des sous-produits toxiques sur la peau. Ce type de pigments et de colorants contribue à irriter la peau et à déclencher des dermatites de contact. Les produits chimiques à base de goudron de houille se trouvent dans beaucoup de colorants « FD&C*» ou « D&C » que l’on utilise dans presque tous les produits de soins personnels colorés, le maquillage et les colorants capillaires. Le FD&C bleu n° 1 et le FD&C vert n° 3 sont d’éventuels cancérigènes. On a également démontré que des impuretés trouvées dans d’autres colorants, comme le D&C rouge n° 33, le FD&C jaune n° 5 et le FD&C jaune n° 6, causent le cancer quand elles sont employées en application cutanée. On utilise des dérivés de goudron de houille comme base colorante dans les colorants capillaires foncés, mais le goudron de houille est un cancérigène reconnu. Il à été etabli un lien entre certaines substances qui en sont issues et qui sont utilisées dans les colorants capillaires et le cancer de la vessie ainsi que le lymphome non hodgkinien.

* Faites très attention au USA, il y en a partout (chewing-gum, gâteau, céréales, maquillage, boisson…)

L’huile minérale

On l’utilise largement dans les crèmes, les lotions, les nettoyants, les produits hydratants, les produits capillaires et le maquillage. Il s’agit d’un mélange d’hydrocarbures liquides issus du pétrole. L’huile minérale perturbe la capacité de la peau à respirer et ralentit la fonction cutanée et le développement cellulaire. Elle peut provoquer des réactions allergiques, la sécheresse de la peau et l’obstruction de ses pores. On retrouve cette huile, que l’on appelle aussi l’huile de paraffine ou la Vaseline liquide, dans de nombreux produits : l’huile pour bébés est composée d’huile minérale à 100 %! Tout produit dérivé de l’huile minérale peut être contaminé par de l’hydrocarbure aromatique polycyclique, une substance cancérigène.

Le pétrolatum

Il s’agit d’huile minérale sous forme de gel. Le pétrolatum cause de nombreuses affections aux peaux photosensibles (de fait, il augmente les effets nocifs du soleil). Il a également tendance à intervenir sur le plan du mécanisme naturel d’hydratation du corps et à dessécher la peau. Tout produit contenant ce produit chimique provoque les troubles qu’il affirme soulager. Beaucoup de fabricants utilisent le pétrolatum parce qu’il est incroyablement bon marché. Hautement comédogène, le pétrolatum entre dans la liste des cancérigènes probables chez les humains de la Directive sur les substances dangereuses de l’Union européenne (UNECE 2004). Son utilisation a été bannie dans les produits cosmétiques en septembre 2004 avec la mise en garde suivante : « La classification comme cancérogène ne doit pas s’appliquer si l’historique complet du raffinage est connu et qu’il peut être établi que la substance à partir de laquelle elle est produite n’est pas cancérogène.»


Protected by Copyscape Plagiarism Finder

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 thoughts on “☠ Les ingrédients à éviter II ☠”

  1. Très intéressant , y’a pas longtemps de ça j’ai pas pris un produit car il contenait du pétrole mais j’étais loin de me douter de toutes ces choses, tu enrichi mon savoir c’est cool

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s